Hasse Walli
Home | News | Biography | Photo Gallery | Videos | Audio | Contact | Gigs | Photo Download | Bio Download



Order | iTunes | Discography | Analog Studio | Guest Book | Asamaan Fan Page | YouTube | Wikipedia | Links


:: Biographie :: English English  Suomeksi Suomeksi  Svenska Svenska  Deutsch Deutsch  Português Português

HASSE WALLI est né dans une famille de musiciens le 10 Février 1948.

Le père de Hasse, AARNO WALLI, était leader d'un groupe, il jouait du piano et de l'accordéon. Sa mère, ANNE-MARIE, était chanteuse, les activités musicales étaient donc très présentes dans la vie des familles de ses deux parents. Hasse commença à jouer du jazz comme batteur dès 9 ans, et ceci pendant 8 ans. En 1960, à 12 ans, il fit déjà partie d'un groupe, mais c'est 2 ans plus tard qu'il commença à se produire en public.

Hasse débuta véritablement sa carrière en 1962 avec le groupe de guitaristes THE ISLANDERS, puis joua avec THE ELECTRIC FIVE (1963) et THE NAMELESS (1964). Puis il changea soudainement d'instrument, passa de la batterie à la guitare en 1965, et rejoint THE TYPHOONS. En 1966, Hasse devint musicien professionnel en intégrant le groupe JORMAS, le groupe le plus connu en Finlande à cette époque, avec lequel il fit plusieurs tournées en Scandinavie.

En 1967 Hasse se révéla comme le premier guitariste d'improvisation en Finlande inspiré de la musique de Hendrix, au sein du groupe BLUES SECTION. En même temps, il participa à plusieurs groupes avec des musiciens de jazz, notamment avec le compositeur et trompettiste OTTO DONNER.

En septembre 1969, Hasse eut le bras gauche fracturé lors d'un grave accident de voiture : il fut opéré et on lui posa des broches métalliques dans le bras, ce qui l'empêcha de jouer pendant plusieurs années. Mais une seconde opération en 1973 lui permit de recommencer à jouer de son instrument.

En 1974, Hasse fut un des membres fondateurs de PIIRPAUKE, le premier groupe finlandais à moderniser la musique populaire de Finlande et d'ailleurs, pour en faire ce que l'on appellerait aujourd'hui de la «world music». PIIRPAUKE eut alors un grand succès et de nombreuses tournées suivirent en Scandinavie, en Allemagne, en Hollande et en Suisse.

En 1975 le groupe enregistra le premier LP («Piirpauke», Love Records, LRCD 148). Le solo de guitare de Hasse, dans la chanson «Konevitsan Kirkonkellot» (les cloches de l'église de Konevitsa) fit grimper l'album dans le top-10 du moment. Ce solo est considéré comme un classique de la guitare finlandaise, et le passage a depuis été utilisé dans plusieurs films narratifs ou documentaires . Hasse enregistra deux autres albums avec Piirpauke au milieu des années 70, et un autre en 1983 après une tournée européenne.

Hasse Walli a travaillé comme musicien de studio depuis 1967, il a également travaillé comme guitariste-enseignant, notamment à l'école de théâtre de Helsinki. Il cessa cependant peu à peu ces autres activités dans la seconde partie des années 70 pour se concentrer sur le travail de création. Ce choix eut des conséquences dramatiques sur sa situation financière pendant plusieurs années, mais Hasse ne regretta jamais sa décision.

En 1977 Hasse commença à fonder ses propres groupes comme leader. C'est la même année qu'il assista à un concert de BOB MARLEY à Stockholm, et qu'il commença à étudier la musique Reggae jamaïcaine et le Ska. En été 1978 Hasse participa à un festival de deux semaines à la Havane à Cuba, et il eut la chance de jouer avec plusieurs des grands groupes cubains. Il eut également la chance de participer à des jam sessions avec le célèbre saxophoniste PAQUITO D'RIVERA.

En 1979 Hasse eut l'occasion d'entendre pour la première fois de la musique urbaine sénégalaise contemporaine, essentiellement grâce à des enregistrements sur cassettes réalisées sur place par son ami et collègue de Piirpauke SAKARI KUKKO. Ce fut une révélation pour Hasse, qui commença une étude approfondie de la musique sénégalaise.

A partir de 1982, Hasse passa tous ses hivers au Sénégal, en Afrique de l'ouest, où il étudia la musique locale. Il apprit aussi beaucoup en jouant avec différents groupes dans les night-clubs de la capitale, à Dakar : Hasse joua alors avec la plupart des groupes actifs à Dakar en 1982, y-compris YOUSSOU NDOUR & LE SUPER ETOILE DE DAKAR, SUPER DIAMONO (avec OMAR PENE), NUMBER ONE DE DAKAR, BAOBAB et XALAM 2.

Après avoir étudié la musique sénégalaise chez lui pendant 3 ans en écoutant des disques et des cassettes, puis pendant 6 ans sur place en Afrique de l'ouest, Hasse créa finalement son propre groupe entièrement professionnel de musique Mbalax, HASSE WALLI & ASAMAAN, en 1988 à Dakar. Le groupe comprenait MANEL DIOP et MALANG CISSOKHO au chant. Malang fut remplacé par RANE DIALLO en 1989.

Le premier engagement pour le groupe fut une résidence de 2 mois au club RK1 à Dakar, connu plus tard sous le nom de Alize et Madison. Le groupe y joua tous les soirs d'avril à mai 1988, affinant le son à mesure des prestations.

Hasse s'était déjà préparé pour sa première tournée en Finlande. Celle-ci débuta en juin, avec l'aide financière du Ministère finlandais de l'Education. Les concerts principaux furent ceux donnés au Festival de musique populaire de Kaustinen. Le groupe donna également ses premiers cours de percussion Sabar à cette occasion, suivis par d'autres en 1991. L'Académie de musique SIBELIUS organisa également un autre cours en 1990. Le groupe joua aussi régulièrement dans un club de Helsinki, réunissant un nombreux public enthousiaste, et ravi de danser sur ces rythmes nouveaux.

En 1992 Hasse recomposa entièrement le groupe Asamaan (ce qui signifie «le ciel» en langue Wolof). Il comprenait désormais DOUDOU NDIAYE MBENGUE et MEISSA NIANG au chant. Le CD «TERENGA», enregistré en avril 1992, fut un disque fondateur comprenant plusieurs nouveaux ingredients jamais entendus auparavant dans la musique Mbalax. Il comprenait également la pièce «Bamba» qui devint un immense succès au Sénégal.

Hasse Walli fut le premier musicien à importer la musique africaine urbaine contemporaine en Finlande et en Estonie, et son groupe sénégalais de 8 musiciens fit de nombreuses tournées en Finlande et en Suède entre 1988 et 1992, de même que plusieurs concerts à Londres en 1990.

La crise économique de 1993 toucha la Finlande de plein fouet, ce qui provoqua un chômage massif en particulier chez les jeunes. Cela empêcha l'organisation d'une 6ème tournée d'Asamaan en Scandinavie. Hasse fit alors un retour à ses racines de musicien -blues, -rock et -Hendrix, et forma le HASSE WALLI POWER TRIO. Hasse forma également le TALLIN LIGHTS, un groupe de 7 musiciens à Tallinn en Estonie, en compagnie de jeunes musiciens locaux.

En 1999 Hasse acheva la construction de son «Analog Studio» à Vantaa en Finlande. Le studio est équipé de matériel analogique de plus haut niveau, y-compris de microphones Neumann et d'enceintes stereo EMT.

En 2002 Hasse retourna au Sénégal et forma une nouvelle version de HASSI WALLI & ASAMAAN. Le groupe fit alors une grande tournée en Finlande en juillet 2002, pour célébrer le 40ème anniversaire de la carrière de Hasse comme musicien.

Entre 2007 et 2009 Hasse Walli se produit sur la scène de Dakar avec les musiciens et les groupes sénégalais suivants : VIVIANE NDOUR, YORO, PAPE 6 CHEIKH, NAME GOOR, MANEL DIOP, CHEDDO, MA SANE, MBAYE DIEYE FAYE, LES FRERES GUISSE, ABDOURAHMAN FALL et YOUSSOU CAMARA.

Plus récemment, en 2009, Hasse forma un nouveau groupe à Dakar avec les meilleurs musiciens sénégalais. Ce groupe s'oriente plutôt vers une fusion et une synthèse des styles de la musique Mbalax. On trouvera plus d'information à ce sujet sur le site web de Hasse, section NEWS.

Travail de pionnier et plusieurs «premières» :

Hasse fut le premier guitariste de son pays à improviser véritablement sur scène, en 1967 avec son groupe Blues Section, et fut le premier guitariste de blues moderne et de rock à utiliser la distorsion harmonique.

A partir de 1967, Hasse fut le premier guitariste de studio en Finlande à jouer avec la sonorité de la guitare rock moderne.

Le second single de Blues Section, «Hey Hey Hey» (1967), comprenait le premier feedback de guitare jamais enregistré en Finlande. Le premier album LP de Blues Section fut le premier de son genre en Finlande dont les chansons étaient entièrement composées par les musiciens du groupe eux-mêmes, en grande partie par le chanteur Jim Pembroke (connu plus tard avec Wigwam) et par Hasse Walli.

En 1974, avec la naissance du groupe Piirpauke, Hasse développa une façon entièrement nouvelle de jouer de la guitare, qui convenait parfaitement à la base folk de cette musique. C'était un style de nature modale, basée en grande partie sur des gammes dites naturelles, utilisées par les musiques populaires de nombreuses cultures du monde entier, comme par la musique sacrée européenne.

En 1977, après son expérience du concert de Bob Marley and the Wailers à Stockholm en Suède, Hasse commença à enseigner les rythmes Reggae à d'autres musiciens finlandais. Puis il fut le premier en Finlande à former un groupe jouant de la musique de style «One Drop Reggae» à un niveau professionnel.

En 1978 Hasse participa au Festival de la Havanne, à Cuba, et à une série de plusieurs concerts. A cette occasion il fut fortement impressionné par les rythmes afro-cubains, il fit des jam-sessions avec plusieurs groupes et musiciens locaux, et devint le premier musicien finlandais de guitare électrique à étudier sérieusement la musique cubaine.

Après avoir entendu pour la première fois de la musique urbaine contemporaine sénégalaise en 1979, Hasse s'embarqua pour un long voyage dans la musique de l'Afrique de l'Ouest. Après avoir étudié cette musique chez lui pendant trois ans, à partir de disques et de cassettes, Hasse partit à Dakar, pour la première fois en janvier 1982. Une fois sur place, il joua avec des groupes locaux, ceci pratiquement tous les soirs. Il y eut parmi ces groupes Youssou Ndour & Le Super Etoile de Dakar, Super Diamono, Xalam 2, Baobab et Number One de Dakar.

Après avoir étudié pendant six ans la musique de l'Afrique de l'Ouest, lors de ses nombreux voyages et séjours au Sénégal et en Gambie, Hasse forma finalement son propre groupe professionnel de musique Mbalax, «Hasse Walli & Asamaan» en 1988. Il avait derrière lui 9 ans d'étude de ces polyrythmes particuliers, et vint enfin en Europe avec son groupe, comme premier musicien à faire connaître en Finlande la véritable musique urbaine virtuose sénégalaise.

Hasse Walli est connu comme le premier musicien blanc à maîtriser les structures rythmiques particulières de la musique moderne sénégalaise de style Mbalax, basée sur la musique de percussion traditionnelle des Wolofs.

Les talents de Hasse comprennent la maîtrise des styles locaux de guitare lead et de guitare d'accompagnement, aussi bien comme interprète que comme compositeur. Il a également introduit de nouvelles harmonies et de nouvelles structures qui n'existaient pas avant lui dans la musique Mbalax.

Le solo de guitare dans la version de studio de la chanson Diamono Neexna ( sur le LP «Modern Mbalax» de 1988, repris maintenant sur le CD «The best of Hasse Walli & Asamaan» HCD-06) , est le premier solo de guitare jamais enregistré dans le domaine de la musique Mbalax, qui soit de style vraiment rock et joué avec de la distorsion harmonique.

Hasse Walli fut le premier guitariste à introduire des passages de style Be Bop et de guitare en feedback dans la musique Mbalax, dans le morceau Crazy Rap ( en 1989 sur le LP «African Sky», maintenant repris sur le CD «The best of…»).

Hasse Walli fut le premier à jouer de la musique sénégalaise sur les ondes de la radio finlandaise. Il réalisa une série de 5 épisodes pour la Radio Nationale YLE, et de 10 épisodes pour Radio City à Helsinki.

Depuis l'an 2000 Hasse travaille comme producteur indépendant. Ses derniers ouvrages «The best of Hasse Walli & Asamaan» (HCD-06) et «Historia of Piirpauke, Vol. 1» (HCD.07) sont sortis en février 2008.

Extrait de presse de la Fondation Villa Karo :
«Hasse Walli fut lauréat du prix culturel du «Villa Karo Bronze panther» à Helsinki en juin 2005. La récompense est remise à un individu, une société ou une association qui a su brillamment réunir différentes cultures, et briser ainsi les barrières et les préjugés raciaux. C'est la 5ème fois que ce prix du Villa Karo Bronze panther était remis.

Hasse Walli a collaboré avec des musiciens africains depuis 25 ans. En vivant régulièrement de longs séjours au Sénégal, Hasse fut , pour une part importante, l'artisan du pont culturel construit entre la Finlande et le Sénégal.

Grâce au travail incessant et passionné de Hasse, la musique sénégalaise Mbalax fut connue en Finlande bien avant qu'elle ne devienne un phénomène mondialement connu à travers le très respecté musicien et artiste Youssou N'Dour.»

En décembre 2005 Hasse fut également lauréat du «Emma Gold Guitar award» pour sa contribution au développement de la musique de guitare. La distinction fut remise à l'occasion d'une réception au Katajanokan Kasino de Helsinki.

Hasse Walli est l'un des guitaristes les plus polyvalents en Europe, et il s'est produit dans le monde entier dans plus de 20 pays différents.

Pour plus d'information au sujet de Hasse Walli, veuillez visiter les sites web www.hassewalli.com et www.myspace.com/hassewalli. Vous trouverez également de nombreuses vidéos sur www.youtube.com.

L'histoire de la vie et de la carrière de Hasse walli est également retracée dans le livre «Hasse Walli et Appe Vanajas - Hehkuva Kitara», paru en finnois chez Otava en 1996 (ISBN : 951-1-13836-7)

Hehkuva Kitara

[ Click here for more info on Hasse Walli on Wikipedia in English]



Copyright © 2006-2015 Hasse Walli